Python vert - Morelia viridis

Python vert - Morelia viridis

Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Le python vert est un serpent mythique pour nombre de terrariophiles. A juste titre car cette espèce ne ressemble à aucune autre et possède nombre de particularités physiques et comportementales. Par exemple les juvéniles peuvent naître jaunes ou rouge. Strictement arboricole, ce python reste la plupart du temps camouflé sur les branches sans bo...

Le python vert est un serpent mythique pour nombre de terrariophiles. A juste titre car cette espèce ne ressemble à aucune autre et possède nombre de particularités physiques et comportementales. Par exemple les juvéniles peuvent naître jaunes ou rouge. Strictement arboricole, ce python reste la plupart du temps camouflé sur les branches sans bouger dans une position typique.

Il y a aussi beaucoup de « mythes et légendes » en ce qui concerne leur élevage en captivité. Le plus simple sera toujours le mieux pour cette espèce qui craint les fortes chaleurs et l’humidité excessive, particulièrement dans des terrariums peu ventilés. Il est important, par contre, de leur permettre de boire de l’eau propre et régulièrement renouvelé dans un abreuvoir. Les juvéniles peuvent parfois être délicats à nourrir au départ. Une fois lancés, les pythons verts se nourrissent très facilement de rongeurs.

Il existe différentes populations de Morelia viridis. Plusieurs localités sont disponibles en captivité. Les plus connues sont Aru, Biak, Sorong, Manokwari, Jayapura etc.. Certaines sont plus rares comme Cyclop ou Kaffiau. Selon les localités, les pythons verts sont de couleurs et de morphologie très différentes.
Beaucoup de "légendes" et de "fausses vérités" sont véhiculées un peu partout sur cette espèce en captivité. Il est vrai que c'est une espèce plus sensible que d'autres mais si l'on suit les bons conseils et que l'on est sérieux, il est tout à fait possible d'élever avec succès ce fantastique python en captivité. Nous sommes là pour vous assister et vous aider à élever vos pythons verts avec succès.

Nom commun : Python vert « Sorong »

Nom scientifique : Morelia viridis

Distribution : Indonésie, Nouvelle guinée-Papouasie et îles environnantes  

Habitat : forêt tropicale

Mœurs : arboricole, nocturne

Provenance : Né en captivité en Europe

Régime alimentaire : rongeurs (souris et rats)

Taille adulte : en moyenne 150cm/180cm

Terrarium : taille (minimum) 90 x 60 x 50 cm, bien ventilé

Conditions d’élevage : températures jour : ambiante 27°C ; point chaud 30°C - température de nuit : 25°C – Hygrométrie 60% – bien ventiler le terrarium

Répartition : et habitat : Ce serpent se rencontre, en Australie, dans le nord-est de la péninsule du Cape York (dans le Queensland), en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Nouvelle-Guinée Occidentale et dans les îles environnantes.

Habitat et mœurs : Le python vert est inféodé aux forêts tropicales humides jusqu’à 2000 m d’altitude. De mœurs nocturne et arboricoles, il est sédentaire et peu actif, pouvant même demeurer dans un petit périmètre pendant des années à condition que la nourriture ne lui manque pas. Il reste le plus clair de son temps lové sur une branche. La nuit tombée, il descend sur une branche inférieure, il prend la posture caractéristique « en S » et reste à l’affut jusqu’à ce qu’une proie passe à sa portée : il jaillit ensuite comme un éclair sur sa cible.

Particularités : Pendant de longues années le python vert arboricole a été nommé « Chondropython ». Bien que ce nom ait été abandonné depuis 40 ans, il est souvent encore nommé de la sorte. Ce python exclusivement arboricole possède un corps de section ovale terminé par une queue fine et préhensile. La tête est très distincte du corps. La mâchoire inférieure est dotée de nombreuses fossettes loréales thermosensibles. Il possède de très longues dents qui l’aident à maintenir fermement ses proies. A l’âge adulte, il mesure entre 1,2 m et 2 m de long ; les femelles sont plus grandes que les mâles.  La pigmentation caractéristique de sa robe est, chez l’individu adulte, vert vif avec du bleu azur et, souvent, une ligne discontinue de taches blanches ou bleu le long de la colonne vertébrale. Toutefois, la livrée peut varier selon la localité d’où l’animal provient. Le juvéniles arborent une livrée éclatante et différente: ils peuvent être jaune-citron, rouge-brique, orange… avec des taches marron ou blanches à jaunâtres entourées d’une fine ligne noire. Le changement de couleur commence entre 6 et 12 mois mais la coloration définitive peut se montrer seulement après deux ou trois ans. Bien que sa morsure soit très douloureuse, cette espèce n’est pas dangereuse pour l’homme.

Maintenance : De par ses mœurs arboricoles, son terrarium est plus haut que large comportant de nombreuses branches fines placées à différents niveaux. Le chauffage diffusé par des tapis chauffants ou par des lampes est toujours régulé par un thermostat. La présence d’une grande bassine d’eau est indispensable. Le taux d’hygrométrie est maintenu autour de 70%. L’éclairage dans le terrarium n’est pas indispensable si le cycle jour/nuit est assuré par la lumière du jour. Température point chaud : 30°C le jour et 24°C la nuit ; température point froid : 26°C le jour et 22°C la nuit.

Alimentation : Dans la nature, le python vert se nourrit de rongeurs, de lézards et, peut-être, d’oiseaux.  En captivité, il accepte des rongeurs morts. Les adultes doivent bénéficier d’une proie toutes les deux à quatre semaines. Les jeunes sont nourris toutes les une à deux semaines.

Protection : Cette espèce est classée en annexe II de la Convention de Washington (CITES) et en annexe B du règlement européen (UE).

Réduire
Détails
  •   
    Paiement sécurisé
  •   
    Paiement en 3X sans Frais
  •   
    Livraison 24/48H
  •   
    Echange en magasin
  •   
    Satisfait ou remboursé
Accepter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus personnalisés et réaliser des statistiques de visites.