Boa constrictor constrictor

Boa constrictor constrictor

Il y a 3 produits.

Nom vernaculaire : Boa à queue rouge

Nom scientifique : Boa constrictor constrictor Linnaeus, 1758

Répartition et habitat : L’aire de distribution du Boa c. constrictor en Amérique du Sud est très vaste et comprend de nombreux pays : Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane, Pérou, Suriname, Trinidad et Tobago, Venezuela. Le boa constricteur ...

Nom vernaculaire : Boa à queue rouge

Nom scientifique : Boa constrictor constrictor Linnaeus, 1758

Répartition et habitat : L’aire de distribution du Boa c. constrictor en Amérique du Sud est très vaste et comprend de nombreux pays : Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane, Pérou, Suriname, Trinidad et Tobago, Venezuela. Le boa constricteur occupe les forêts tropicales, les savanes humides ou sèches et les zones semi-arides.

Particularités : Serpent de taille relativement importante, il peut mesurer entre 1,9 et 2,2 mètres en moyenne. La particularité qui lui doit son nom commun est la pigmentation rouge des taches de la queue, bien que, selon les localités, cette couleur puisse varier du rouge au rouge-brique au brun plus ou moins foncé. Des nombreuses variétés dans le patron existent également selon la région : d’une manière générale, le patron est caractérisé par la présence de taches brunes, plus ou moins foncées, souvent en forme d’ailes de chauve-souris, sur un fond clair, beige à jaunâtre à gris. La tête, triangulaire et bien distincte du corps, est de couleur clair, gris à beige.

Maintenance : La taille du terrarium, de type tropical, dépendra de la taille de l’animal, donc de son âge. Un tapis chauffant permettra d’atteindre, le jour, des températures de 30-33°C du côté chaud et de 26-28°c au point frais. La nuit les températures descendront à 25-27°C. Un grand bassin d’eau permettra aussi de maintenir une hygrométrie de 60-70% environ. L’éclairage n’est pas indispensable si le cycle jour/nuit est assuré par la lumière du jour. Des cachettes sont également nécessaires afin que ce serpent nocturne puisse se sentir en sécurité. S’agissant d’un serpent semi-arboricole, des souches ou grosses branches pourront augmenter son espace vital.

Alimentation : Le régime alimentaire du boa constrictor en captivité sera constitué de souris, rats, lapins, poussins. Il est nécessaire de bien veiller à ne pas trop le nourrir car il risque facilement l’obésité.

Protection : Cette espèce est classée en annexe II de la Convention de Washington (CITES) et en annexe B du règlement européen (UE).

Réduire
Détails
Afficher 1 à 3 produits sur 3
  •   
    Paiement sécurisé
  •   
    Paiement en 3X sans Frais
  •   
    Livraison 24/48H
  •   
    Echange en magasin
  •   
    Satisfait ou remboursé
Accepter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus personnalisés et réaliser des statistiques de visites.