Python brongersmai

Python brongersmai

Il y a 10 produits.

Nom vernaculaire : Python malais

Nom scientifique : Python bongersmai Stull, 1938

Distribution : Malaisie, Nord de Sumatra, Bangka
Habitat : Savanes, zones cultivées, lisière de forêt
Provenance : Né en captivité
Régime alimentaire : Rongeurs
Taille adulte : En moyenne 160/180cm

Python brongersmai est une espèce très polymorphique (dont la robe peu...

Nom vernaculaire : Python malais

Nom scientifique : Python bongersmai Stull, 1938

Distribution : Malaisie, Nord de Sumatra, Bangka
Habitat : Savanes, zones cultivées, lisière de forêt
Provenance : Né en captivité
Régime alimentaire : Rongeurs
Taille adulte : En moyenne 160/180cm

Python brongersmai est une espèce très polymorphique (dont la robe peut être très variable en couleurs et dessins). Selon les individus, la couleur peut aller du rouge foncé au jaune clair en passant par le bordeaux et le brun. La couleur de la tête peut aussi être très différente d'un spécimen à l'autre. Un beau Python brongersmai "classique" est tout à fait spectaculaire. Il existe aujourd'hui un grand nombre de mutations génétiques qui ont été trouvées dans la nature et développées en captivité par les éleveurs. Nous ne sommes qu'au début de l'histoire des mutations chez cette espèce qui va sûrement devenir une des plus riches en terme de variations, peut-être même plus riche que chez le python royal !

Répartition : Cette espèce se rencontre sur un territoire qui comprend le nord de Sumatra, la Malaisie péninsulaire, le sud-ouest de la Thaïlande, l’île de Bangka et nombreuses autres îles du Détroit de Malacca, y compris les îles Lingga, Riau et Penang. 

Habitat et mœurs : Python bongersmai vit sur les basses collines boisées, à proximité des milieux marécageux, aux abords des rivières et fleuves peu profonds. Ces régions sont soumises au rythme des moussons. Serpent crépusculaire/nocturne, il est principalement terrestre et semi-fouisseur. On le rencontre souvent partiellement enfui dans l’humus forestier. Ce n’est pas rare qu’il se retrouve prisonnier des nasses des pêcheurs locaux.  En effet, ce python est fréquemment observé dans des bras d’eau calme et peu profonde où il reste immergé à l’affut d’une proie.

Particularités : Pendant longtemps, l'espèce Python curtus a comporté 3 sous espèces : Python curtus brongersmaiPython curtus breitensteini et Python curtus curtus. En 2001, Keogh, Barker et Shine ont déterminé un nombre de différences suffisantes pour les élever au rang d'espèce.

Python bongersmai est un serpent d’apparence massive, puissante, au corps trapu et à la queue courte. La tête plate est très distincte du corps particulièrement large. A l’âge adulte, les femelles mesurent en moyenne 180 cm. Sa coloration est très variable ainsi que les dessins de la robe. La tête a généralement une teinte unie, gris dans toutes ses nuances, beige, rougeâtre jusqu’à rouge. Une tache sombre post-oculaires triangulaire part de l'œil et s’étend, en s’élargissant, jusqu’aux côtés du cou. Le long de la colonne vertébrale il y a des taches plus ou moins espacées tandis que sur les côtés on retrouve les grands ocelles foncés caractéristiques qui, par endroits, peuvent fusionner avec la pigmentation du dos sur la moitié postérieure du corps. Les motifs clairs du patron de coloration sont jaune à jaunâtre sur le dos et gris clair sur les côtés ; les motifs foncés sont jaune vif à brun, rouge-orangé à rouge vif à rouge-sang, plus rarement gris foncé. Les yeux sont plus clairs vers le haut et plus foncés vers le bas. Cette espèce ne présente pas de danger pour l’homme.

Maintenance : Le terrarium doit être bien ventilé avec une hygrométrie comprise entre 60 et 70%. Un bac d’eau est mis à disposition des animaux qui n’hésitent pas à y séjourner longuement. Le chauffage est assuré par des tapis ou plaques chauffantes reliés à un thermostat. La mise à disposition de nombreuses cachettes est nécessaire pour une espèce qui demeure timide. L’éclairage dans le terrarium n’est pas indispensable si le cycle jour/nuit est assuré par la lumière du jour. Température au point chaud : 31°C le jour et 26°C la nuit ; température au point froid : 27°C le jour et 24°C la nuit.

Alimentation : Dans la nature, son régime alimentaire est composé de petits mammifère, oiseaux et lézards comme les jeunes varans aquatiques (Varanus salvator). En captivité il se nourrit sans difficulté de souris et de rats de taille adaptée. Ayant une tendance à l’obésité, cette espèce ne doit pas être nourrit trop souvent (toutes les trois semaines pour les adultes)

Protection : Espèce inscrite à l’annexe II de la Convention de Washington et à l’annexe B du règlement communautaire européen.

Réduire
Détails
Afficher 1 à 10 produits sur 10
  •   
    Paiement sécurisé
  •   
    Paiement en 3X sans Frais
  •   
    Livraison 24/48H
  •   
    Echange en magasin
  •   
    Satisfait ou remboursé
Accepter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus personnalisés et réaliser des statistiques de visites.